AUSCHWITZ 
                      Libération, il y a 75 ans...


Il y a 75 ans( le 27 janvier 1945 ),le camp d'Auschwitz (Oswiecim) était libéré.La fin de guerre était proche. 
*******************************************************

Tous les pays concernés par ce conflit mondial  cherchent aujourd'hui à commémorer cet évènement et faire de 2020  l'année de la Mémoire Collective pour cette époque,marquée par une tragédie humaine,causée par un groupe d'individus fanatiques,les nazis qui ont exterminés plus d'un million d'êtres humains.
*******************************************************

Pourquoi cherche-t-on à se souvenir d'un drame,à chaque fois qu'il se produit ? Est-ce parce qu'on dit toujours :"plus jamais ça ! " ?
*******************************************************

Mais, même si la paix triomphe après chaque catastrophe,elle reste toujours très FRAGILE. Il faut rester vigilant car tout peut ressurgir à tout moment.Les haines sont tenaces et les manipulations d'opinions sont précurseurs d'autres catastrophes à venir.
*******************************************************

Se souvenir de :Hourban, de Holocause, de Shoah, c'est découvrir que ces mots ont pour synonyme : Génocide !
*******************************************************

Alors susciter notre intérêt pour ce douloureux passé ou raviver une mémoire collective, c'est permettre à chacun de réfléchir à ce drame qui a réellement existé, n'en déplaise à certains négationnistes !
*******************************************************

On peut bien sûr puiser dans la mémoire de cette époque à travers des écrits, des films, ou des témoignages qui,75 ans après sont de plus en plus rares.Alors aller là  au coeur même où la mort côtoyait la vie au quotidien...c'est une autre façon de découvrir les atrocités commises.Et quand on a été à Auschwitz, on ne peut rester indifférent à ce passé et à ce lieu, où assassiner les gens était une industrie.Difficile à croire , et pourtant ! 
Même si ces crimes étaient entourés du plus grand secret, ils ont existé.Et ce ne sont pas, ni le cynisme, ni la propagande qui ont réussi à cacher la vérité sur ce qui s'est passé sur ce lieu de sinistre mémoire.
                                                                                       
 
******************************************

******************************************

A l'entrée du Camp figure toujours : Arbeit Macht Frei ( le Travail Rend Libre)

******************************************

Vu de l'extérieur,qui pouvait imaginer l'enfer qui régnait à l'intérieur ? Le travail tuait,mais cette activité portait un nom: "traitement spécial " !

******************************************

Et ces quelques photos  prises en 2013 lors d'un voyage en Pologne  reflètent-elles l'image paisible des lieux ?
******************************************

La solution finale cachait et cache toujours aujourd'hui le sort qu'un homme est capable de réserver à son semblable.
******************************************

******************************************


******************************************

******************************************

******************************************
******************************************

******************************************

"Le gibet sur lequel a été pendu le dernier commandant du Camp.
Mais est-que  la justice des Hommes efface-t-elle la Mémoire?  Est-que le Monde retient-t-il les leçons des atrocités engendrées par le fanatisme de certains ?
Où trouver les réponses ?"

******************************************

****************************************** 
******************************************

******************************************

******************************************

******************************************


******************************************

******************************************


 
 
 



Créer un site
Créer un site