*****************************************************                                  HYMNE  POLONAIS

                       "Jeszcze Polska nie zginela..." 
 En 2018 la Pologne a célébré le Centenaire de son indépendance après 123 années d'occupation par les trois puissances étrangères de l'époque (Russie,Autriche,Prusse )qui se sont effondrées à l'issue du conflit mondial de 14-18.
Pendant les années d'occupation le peuple polonais n'a cessé de lutter pour son indépendance.
Le soutien français ,à cette époque, galvanisait ce Peuple meurtri luttant por sa Liberté.
En signe de reconnaissance, une mention pour la France napoléonienne,est faite dans cet Hymne.
La version ,mise en scène et interprétée par les habitants du sud de la Pologne (les Montagnards),donne un caractère grandiose et saisissant,comme furent toutes les autres versions chantées par toute une Nation Polonaise,dans un bel élan de Solidarité et du Patriotisme.
                                       

Naissance de l'Etat -966

Bien que les vraies origines de la Pologne se soient perdues dans la nuit des temps, plusieurs légendes racontent sa naissance et représentent une part très importante du patrimoine culturel de chaque pays. Ces premières tentatives d'explication des origines de la nation polonaise donnent souvent une dimension mythique au passé. Une des légendes slaves les plus connues est l'histoire des trois frères : Lech, Czech (Tchèque) et Rus qui arrivèrent avec leurs familles sur les terres de l'Ukraine actuelle (entre la Vistule et l'Odra). Sur une des collines, les trois frères aperçurent un chêne branchu sur lequel se trouvait un nid d'aigle. Lech décida alors d'y établir son peuple. Il appela l'endroit Gniezno (nid) et son peuple fut connu sous le nom de Polonais, qui veut dire " habitants des champs " . L'aigle devint le symbole de sa tribu. Encore de nos jours, l'emblème de la Pologne est un aigle blanc sur fond rouge. Rus, par contre, partit plus loin à l'est, et Czech plus loin au sud où ils fondèrent leurs propres états: la Russie et la Bohême.                                               Au début du 10e siècle,les frontières du Saint Empire romain atteignirent la rivière Odra. C'est ici que les colonies orientales de l'Empire se heurtèrent à un obstacle formidable et très bien organisé, L'Etat de Pologne, qui depuis 200 ans et à l'insu de l'Europe chrétienne, avait développé sa propre culture slave. Pendant plusieurs générations, les Polonais, sous la direction de la dynastie des Piast, bloquèrent les armées de l'Empire. En 966, le prince Mieszko se convertit au christianisme et se maria à Dobrawa, princesse tchèque. Cet acte eut des conséquences politiques de grande envergure. Aux yeux des générations polonaises suivantes, ce jour signifia la naissance de la Pologne. Une fois libérée des gouffres du paganisme, la Pologne apparut officiellement sur la carte de l'Europe chrétienne.S'il l'ont s'en tient maintenant aux faits, les peuples slaves arrivèrent en pologne au VI siècle. Leurs premières villes furent Gniezno et Poznan, première capitale de la Pologne et demeure de la première dynastie royale, Les Piast, descendants des Piast mythiques, qui gouverna la Pologne jusqu'en l'an 1370. La tribu de Polanes habitaient les territoires de la Grande-Pologne actuelle tandis que la tribu des Wislanes: la Petite-Pologne actuelle.

 
 



Créer un site
Créer un site